AUTOMNE

(chorus)
Les jours se suivent et se perdent
Le stress remplit mes semaines.
Je perd le contrôle mais je commence à m’y faire,
C’est peut-être l’automne qui me monte à la tête.

On est lundi matin,
Le café à la main,
Pis j’suis en retard à la job.

J’ai pas l’goût de nettoyer
Il a l’air propre ton plancher,
Est-ce que j’ai l’air d’une bonne.

Je voudrais faire le vide,
J’aimerais être invisible
Même pour l’instant d’une seconde.

J’aimerais m’acheter une île,
Et vivre une vie paisible,
J’suis écoeuré du monde.

(Pre-chorus)
Mais que me réserve donc l’avenir
Mon futur est si dur à dire.

(Chorus)

J’suis de moins en moins heureux,
Des valises sous les yeux,
Mais pas de destination.

Je fais parti de ceux
Qui supplient tous les dieux
Pour une hibernation

Les journées raccourcissent,
Mes paupières s’alourdissent,
Même sans manque de sommeil.

Je n’ai plus qu’une envie,
C’est de rester dans mon lit
Pour attendre le soleil.

(Pre-Chorus)
(Chorus)

(Bridge)
Le ciel est gris,
Le monde est plate.
Le froid m’ennuie,
J’en perd la carte.
Et toutes les nuits,
Mon coeur éclate
Quand je pense que demain, je serai encore.

Encore ici,
Seul à me battre,
Contre cette vie
Qui est ingrate,
Qui me détruit
Et qui m’exploite
Tous les jours pour pouvoir traverser l’automne.

(Chorus)

Paroles: Guillaume Fuso
Musique: Guillaume Fuso, William Gaboury
Arrangements: William Gaboury

Inspiration: La saison des dépressions. Dans mon cas, ce l’est. J’ai toujours eu de la difficulté à traverser la saison des feuilles mortes. Et vous?

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now